MON PANIER

Utilisation Complexes Purs

Voir nos engagements qualité. Voir la méthode de fabrication. Voir le mode d'utilisation. Voir les précautions d'emploi.

 

Sans oublier que la santé dépend avant tout du respect des lois de la nature dans tous les domaines, les huiles essentielles peuvent être utilisées dans toutes les circonstances de la vie pour favoriser le fonctionnement harmonieux de votre organisme et en stimuler chaque fonction. Elles ne génèrent aucune dépendance mais du fait de leur concentration extrême, elles doivent être utilisées avec la plus grande prudence et à faible dose. Les huiles essentielles ne sont pas des médicaments et ne doivent en aucun être considérées comme tels.


Par voie cutanée

C’est l’application locale en friction ou massage d’une ou plusieurs HE, directement sur la peau, pure ou diluée dans une huile végétale. Nos Complexes Purs peuvent également s’employer en massages, mélangés au creux de la main à quelques gouttes d’huile végétale au moment de l'application.


En inhalation et diffusion

En respirant les vapeurs de 2 à 3 gouttes d’HE ou de Complexe Pur dispersées à la surface d’un bol d’eau bouillante ou déposées sur un mouchoir. Nos diffuseurs électriques à froid permettent de conserver intactes toutes les vertus thérapeutiques des huiles essentielles.


Par voie orale

L’HE (1 à 2 gouttes) est traditionnellement mélangée à du miel, sur un sucre, ou à de l’huile végétale et prise 2 à 3 fois par jour. Ceci dépend des huiles essentielles employées (toxicité et dermocausticité importante de certaines HE). Ce mode d’utilisation délicat doit se faire sur des périodes courtes et exige la prescription d’un thérapeute spécialiste.

Dans le bain

Les huiles essentielles relaxantes, calmantes ou purifiantes, tout comme les Complexes Purs peuvent s’employer agréablement dans le bain en respectant une règle de base : toujours employer un dispersant !
En effet, les HE ne se mélangent pas à l’eau, mais surnagent à sa surface au risque de générer de fortes irritations au contact de la peau ou des muqueuses !

Pour profiter sans risque de leurs vertus, verser les HE sur un peu de gel-douche, de savon liquide, voire éventuellement du gros sel, avant de faire couler l’eau. En général, compter 4 fois plus de dispersant que d'huile essentielle en ne dépassant pas 10 gouttes d'HE par 100 litres d'eau pour un adulte.


mais aussi…

Dans la cosmétique (1 à 2 gouttes dans une crème de soin), le sauna, la cuisine, la désodorisation, le ménage, la lutte contre les insectes…

 

Avertissement : Les informations sur les huiles essentielles disponibles ici et dans notre documentation générale sont mises à votre disposition à titre informatif et ne peuvent prétendre être exhaustives. Elles ne remplacent en aucun cas l’avis médical indispensable dans l’établissement d’un diagnostic et dans l’appréciation de la gravité d’une pathologie. Ces informations, issues de recherches effectuées par des professionnels de la santé, sont la synthèse de nos lectures sur l’aromathérapie, notamment des ouvrages de référence de Pierre Franchomme et du Dr Daniel Pénoël : « L’Aromathérapie exactement » Roger Jollois Editeur, du pharmacien aromathologue Dominique Baudoux : « L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles » Éditions Amyris, du Dr Zhiri et Dominique Baudoux : « Aromathérapie scientifique – Huiles essentielles chémotypées et leurs synergies » Editions Inspir, du Dr. Jean Valnet : « L’Aromathérapie» Livre de Poche,  d'André Bitsas : « Aromathérapie Corps et Âme » Éditions Amyris. Elles ne sauraient constituer des indications médicales, ni même engager notre responsabilité en cas d’accident, de lésion ou de préjudice subi.

Avant toute utilisation, veuillez prendre connaissance des précautions d’emploi !


Conservation des HE

Vous pouvez conserver de longues années vos flacons d’huiles essentielles. Veillez seulement à les maintenir au frais, à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans leur flacon d’origine parfaitement rebouché pour éviter toute évaporation. Malgré ces précautions, il est possible toutefois que les HE d’agrumes, plus fragiles et volatiles, s’échappent du flacon. D’ailleurs, elles peuvent présenter naturellement un léger dépôt qui n’altère en rien leurs qualités. Pour celles-ci, le respect de la DLUO (Date Limite d'Utilisation Optimale indiquée sur le flacon)  est particulièrement adapté. 

Recherche





Recevez notre lettre d'informations.
Je m'abonne
Je me désabonne
PAIEMENT SÉCURISÉ CHÈQUES & VIREMENT ACCEPTÉ

MAISON LAGET © tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site internet